Fédération des Très Petites Entreprises

 
 
 
 
 
 
 
 


 

Savoir Faire et Faire Savoir

I.S.F.
 
ADEQUATE
 
Ajoutez ce site à vos favoris Page d'accueil Plan du site Contactez-nous Identifiez-vous Retrouvez notre fil info RSS
 
 

Cotation banque de france

 

COVID-19
Cotation Banque de France 2020
Améliorer ou préserver sa cotation au sortir de la crise

 

La Banque de France reprend la cotation des entreprises après l’avoir interrompue au plus fort de la crise de manière à se donner du recul et disposer de perspectives plus stabilisées sur la trajectoire de l’entreprise (cf. flash info du 6 juillet 2020). 270.000 entreprises sont concernées : chaque dirigeant a d’ores et déjà reçu, par mail ou par courrier, une invitation à répondre à un questionnaire en ligne de la Banque de France pour fournir les éventuelles informations qualitatives complémentaires disponibles sur sa situation face à la crise. Comme chaque année, tout dirigeant peut également solliciter s’il le souhaite, un entretien avec la Banque de France.

Dans le contexte de crise actuel, ses analystes financiers doivent tout particulièrement veiller à ne pas modifier de manière brutale la cotation à la suite d’une baisse temporaire d’activité et d’une perte de rentabilité dès lors qu’au vu de l’ensemble des informations transmises, la situation financière de l’entreprise cotée permet d’y faire face.


Nous devons  sensibiliser les dirigeants et ceux qui les accompagnent quotidiennement à l’importance de cet exercice : la cote de la Banque de France a une incidence très forte sur le financement des entreprises. Demander un entretien afin de fournir des éléments qui présentent clairement le caractère exceptionnel des éventuelles difficultés rencontrées du fait de la crise sanitaire, lorsque c’est le cas, et des perspectives d’amélioration pour l’entreprise peut permettre de maintenir ou d’améliorer cette cote.

 

 

La cotation Banque de France

La cotation est une appréciation portée sur la capacité d’une entreprise à honorer ses engagements financiers à un horizon de 1 à 3 ans. Les 2/3 des cotes sont éligibles aux opérations de refinancement monétaire ; elles permettent de sélectionner les créances privées sur les entreprises que les banques peuvent apporter en garantie pour se refinancer auprès de l’Euro système. Elle est attribuée individuellement « à dire d’expert » à toute entreprise réalisant un chiffre d’affaire annuel supérieur ou égal à 750 K€. Les analystes financiers de la Banque de France s’appuient sur les dernières données comptables et financières connues de l’entreprise en tenant compte de différents axes d’étude (rentabilité, liquidité, solvabilité…). Des éléments d’ordre qualitatif, délivrés par le dirigeant lui-même à l’occasion d’entretiens bilatéraux (environ 50.000 par an), viennent compléter ces informations financières et permettent d affiner le diagnostic en adaptant au mieux l’analyse à la situation réelle de l’entreprise. Ils font partie intégrante de la cotation. La Banque de France communique et porte à la connaissance du dirigeant l’évaluation réalisée sur son entreprise.

 

 

 
Dernière modification : 01/10/2020