Fédération des Très Petites Entreprises

 
 
 
 
 
 
 
 


 

Savoir Faire et Faire Savoir

I.S.F.
 
ADEQUATE
 
Ajoutez ce site à vos favoris Page d'accueil Plan du site Contactez-nous Identifiez-vous Retrouvez notre fil info RSS
 
 

Communique sde l Institut Thomas More

                     

          Communiqué  de l 'Institut Thomas More

 

Un « crédit de formation de transition technologique »

La France a besoin d’un véritable plan Marshall de la formation visant à la mutualisation des ressources et des compétences, matérialisée au niveau local, régional, national et européen au travers d’actions multi-niveaux regroupant un maximum d’acteurs afin d’apporter l’excellence dans les entreprises et auprès des personnes non-salariées (indépendants, chômeurs, auto-entrepreneurs). Ces actions sur le principe de la co-construction, avec une participation active des acteurs de la formation professionnelle, des universités, des centres de ressources, des entreprises et des collectivités publiques, devront aboutir à la mise en place de véritables plans de formations très pro-actifs afin de pallier au déficit de formation des salariés français en matière d’intelligence artificielle et de coopération homme-machine.

Pour cela il sera nécessaire dans un premier temps de créer un « crédit de formation de transition technologique » pour les salariés. Ce nouveau dispositif se calculera en fonction des évolutions techniques dans chaque secteur (par un indice) afin de permettre aux employés de rester dans la course ou de changer de domaine d’activité s’il n’y a plus aucun avenir humain dans celui-ci. Cette nouvelle possibilité devra se faire au travers des différents crédits de formation existants additionnés d’une taxe temporaire sur les robots s’ils sont insuffisants. A moyen terme, la formation professionnelle devra en outre prendre la forme d’une sorte de « contrat en alternance à vie » avec des périodes de travail et des périodes de formations successives, en entreprise (de manière mutualisée ou non en fonction de leurs tailles), dans des organismes de formations mais également dans les universités.

 

Vos réactions:

 

 

 
Dernière modification : 08/02/2020