Fédération des Très Petites Entreprises

 
 
 
 
 
 
 


 
 
 
 
 
 

Billet d humeur d ' un adhérent 20 11 2018

Billet d  humeur d ' un adhérent  :

20 11 : Billet d ‘ humeur d ‘ un adhérent :

 

La vraie question à poser est : cette attaque massive du gouvernement contre le diesel est-elle pertinente en termes de lutte contre le réchauffement climatique dont tout le microcosme politique nous rebat les oreilles ?  La réponse est probablement NON :

 

1-  Il existe encore des scientifiques sérieux qui considèrent que la preuve formelle du lien entre réchauffement climatique, gaz à effet de serre et activité humaine est loin d’être établie. Les variations climatiques sont cycliques depuis des millénaires et il est incontestable que nous sommes dans un cycle « haussier ». Toutefois il n’est pas prouvé que les modèles du GIEEC utilisés pour établir le lien en question, qui reposent sur des observations parcellaires couvrant une plage de moins de 200 ans, soient aussi fiables qu’on le dit. On a déjà bien du mal à réaliser des modèles météo fiables à 8 jours, donc des modèles d’atmosphère à l’échelle planétaire fiables sur plusieurs décennies c’est encore pire !
2-  Les plus gros émetteurs de CO2 de la planète sont les volcans
3-  En admettant que les affirmations du GIEC soient plus ou moins fondées, et que les émissions des véhicules terrestres représentent un part significative dans le phénomène, ce qui est loin d’être démontré, le diesel est moins pire que l’essence en termes d’émission de CO2. Certes ses émissions de particules fines génèrent une pollution d’une autre nature qui peut avoir des effets sanitairement nuisibles, mais l’efficacité des filtres à particules a fait d’énormes progrès.
4 - S’agissant des véhicules terrestres, les plus gros utilisateurs/pollueurs roulant au diésel sont les transporteurs routiers. En augmentant massivement leurs coûts on les fragilise après avoir laissé se développer, voire soutenu, ce mode de transport et n’avoir rien fait depuis des décennies pour développer des solutions alternatives . C’est irresponsable.
5- A l’échelle de la planète et des volumes concernés, vouloir nous faire croire que les mesures du seul gouvernement français ciblées sur l’automobile représentent une contribution majeure et indispensable pour le traitement du réchauffement climatique revient à prendre les français pour des imbéciles. Rien qu’en Europe les émissions de CO2 d’origine industrielle sont infiniment plus colossales que celles dues aux véhicules terrestres.

   Conclusion : nous sommes dirigés par des technocrates incompétents et menteurs qui n’ont que faire des vrais problèmes des gens. L’augmentation de la TICPE a pour seul but de faire rentrer rapidement de l’argent venant abonder le tonneau des Danaïdes du déficit public en oubliant que ce sont les plus fragiles qui seront ponctionnés. C’est comme ça que peuvent surgir les révolutions….."

vos réactions...."

 

 

 
Dernière modification : 20/11/2018