Fédération des Très Petites Entreprises

 
 
 
 
 
 
 


 
 
 
 
 
 

Tribune libre : Gillets jaunes

Chronique  du  Journal  l' Opinion

Les « gilets jaunes » ne le savent sûrement pas, et probablement s’en moquent-ils éperdument. Ils ressemblent, dans leur colère, au Bourgeois gentilhomme de Molière. Ils s’énervent contre tout, à cause de tout : le prix du gazole, les taxes, les impôts, leur pognon, celui des autres, les élites, les puissants, le pouvoir, contre les adversaires de l’automobile, contre Paris qui méprise la province, contre l’administration, les lois, les élus, contre tout, à commencer par le gouvernement. Tout comme Monsieur Jourdain lorsqu’il trépigne : « Il n’y a morale qui tienne, je veux mettre en colère tout mon soûl, quand il m’en prend l’envie ».

Bien sûr, cette colère existe. Elle est plurielle, multiforme, elle est un amalgame de déceptions, de frustrations, de ranceurs. Elle a de bonnes et de mauvaises raisons. Mais elle n’a pas de but précis, au moins dans l’esprit de la plupart de ceux qui partagent « cet état violent et passager résultant du sentiment d’avoir été agressé ou offensé » (Petit Larousse). Les syndicats n’ont rien vu venir, les partis politiques d’opposition ne savent pas comment s’y prendre pour être dedans tout en étant dehors. Et elle n’a pas de leader. C’est ce qui la rend si dangereuse pour le pouvoir.

Le gouvernement a pourtant négligé ce risque. Il n’a pas vu que cette jonction des colères, très différente des coagulations traditionnelles entre grévistes et étudiants ou lycéens lors des conflits sociaux, était une lourde menace. Il n’a plus aucune chance d’éviter les blocages.

Si la mobilisation est forte le 17 novembre prochain et débouche sur d’autres mouvements, elle sera déterminante : Emmanuel Macron risque en effet de se trouver entravé pour longtemps dans son action de réforme. Comme Monsieur Jourdain faisait de la prose sans le savoir, les « gilets jaunes » tiennent peut-être en main le quinquennat sans le savoir."

 

 
Dernière modification : 13/11/2018